La semaine du goût : Coucou de Rennes

semaine gout2010Table du goût, L'invitation a choisi de mettre à l'honneur de la semaine du goût la Coucou de Rennes.

 

Un patrimoine sauvé de la disparition par l'Ecomusée du pays de Rennes.

En 1988, l'écomusée s'intéresse au sort de cette ancienne race bretonne et mène l'enquête pour essayer de retrouver quelques animaux. Parmi les rares pistes obtenues, celle d'un ancien agriculteur rennais, exproprié lors de l'urbanisation du quartier de Maurepas à Rennes, s'avère fructueuse. Conscient du risque de disparition de ce patrimoine génétique, l'agriculteur consent assez vite à faire don de quelques volailles à l'écomusée pour commencer un travail de conservation. COUCOURENNES

En 1989, l'écomusée prend l'initiative de réunir un certain nombre d'éleveurs amateurs soucieux de conserver cette volaille. Ainsi naît le club national des éleveurs de volailles de races bretonnes. 

Le retour de la Coucou

En 1993, l'Inventaire national des produits des terroirs est lancé à l'initiative du ministère de l'Agriculture et du Conseil national des arts culinaires. En Bretagne, la Coucou figure parmi les produits du terroir remarquables, à côté du haricot Coco de Paimpol et du melon Petit gris de Rennes.
Avec l'aide de la Chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine, en 1997, une douzaine d'éleveurs bretons tentent l'aventure. Ils se regroupent et organisent la production de la poule Coucou (Association des producteurs de poulets Coucou de Rennes).
En faisant le choix d'une production de qualité, ces éleveurs s'imposent un cahier des charges très strict.